A l’exception des marchands de mouchoirs, les chagrins d’amour ne font plaisir à personne. Et à chacun sa méthode pour se consoler : s’enrouler dans une couette, partager ses larmes avec ses amies, vider des pots de pâte à tartiner… mais personne n’avait trouvé la plus efficace.

 

Aujourd’hui, c’est chose faite, car l’Université de Columbia, à New York, vient de dévoiler une étude qui va consoler les cœurs brisés. Selon les résultats de cette enquête, il suffirait d’avaler deux aspirines et de ne plus parler de l’être aimé pour s’en remettre en moins de deux. Une astuce qui s’explique scientifiquement.

 

Des antidouleurs pour pallier la tristesse
Selon Walter Mischel, le professeur de psychologie en charge de cette étude : « Le cœur brisé et la douleur émotionnelle font vraiment mal physiquement. » Sa solution ? Traiter le mal comme s’il s’agissait d’un bras cassé, avec des antidouleurs. Autre conseil de Walter « love doctor » Mischel (??) : éviter de ruminer et surtout, ne pas aller regarder des photos de son ex sur Facebook ! « Lorsque vous regardez une photo de celui qui a brisé votre cœur, vous ressentez une douleur dans une région du cerveau qui s'active quand, par exemple, vous vous brûlez le bras », avance le psychologue. Quand la science tente d’expliquer l’amour, cela a au moins le mérite de nous redonner le sourire.
Source : elle.fr