Certains éléments de la police Sotra (Société des Transports Abidjanais) ayant plusieurs mois (13) d'arriérés de primes non payées ont dû manifester leur mécontentement en refusant d'exécuter un ordre de mission (convoi des fonds). Pour ce fait, ils ont été remplacés par le DG de la Sotra.

Ce dernier a par la suite demandé au commandant du GMI de lui fournir une liste de 40 policiers afin remplacer les grévistes de ladite société.

Ayant reçu cette liste de 40 policiers venant du commandant du GMI, le commandant de la Police sotra a carrément refusé cette liste sous prétexte qu'elle contenait trop de noms à des noms a consonances de l'ouest et qu'il voulait une liste de nom à des noms a consonances nordistes.

En somme voilà ce que ce régime sert comme plat de résistance à ceux qui sont censés les protéger.

Affaire à suivre

Schéma  Rezopanacom