Les demandes de visites légalement déposées depuis plus de deux ans de son "fils" Michel Gbagbo  n'ont jusqu'à cette heure été traitées ce qui pourrait laisser penser à une interdiction par l'Etat ivoirien.

 

Selon Maitre Rodrigue Dadjé, Michel Gbagbo est tout simplement "interdit" par l'État de Côte d'Ivoire de rendre visite à l'ex première dame, emprisonnée depuis 2011, depuis plus deux ans du fait, nous explique t'il "que toutes les demandes de visites faites en son nom n'ont jamais été traitées".

 

L'avocat juge "triste" cette situation, pour lui, d’empêcher un fils de voir sa mère emprisonnée, même si la dimension politique, qui pourrait être à sa base, n'est pas à écarter.

 

"Nous ne perdons pas espoir que l'État de Côte d'Ivoire se ravise et régularise la situation en permettant à Michel Gbagbo  de voir librement sa maman Simone Gbagbo" explique Maitre Dadjé.