Saisine d'Amnesty International

« J’ai l’honneur, en ma qualité d’ancien prisonnier d’opinion reconnu comme tel par Amnesty international, de vous adresser cette saisine, en urgence, pour porter à votre connaissance la disparition en Côte d’Ivoire des personnes dont les noms suivent et qui me sont proches : Il s’agit de MM :

– Traoré Lamine
– Koné Siriki
– Kouakou Bernard
– Dosso Seydou
– Coulibaly Hardjouma
– Touré Alassane
– Bamba Souleymane
– Kamahaté Adama
– Fofana Mamadou
– Silwé Emanuel
– Fofana Mouhamed Ali
– Fofana Mamadou Katib
– Kamaté Amadou
– Logbo Guy Armand
– Tioté Ahouma
– Koné Ardiouma dit Herman
– Kouamé Jean Baptiste

Ces personnes se sont toutes rendues à des convocations émanant des services de sécurité ivoiriens ou ont été enlevées par des individus encagoulés et n’ont plus donné signe de vie.

Leurs familles sont sans nouvelles d’eux depuis un mois et leurs avocats ont vainement tenté de retrouver leurs traces auprès des services de sécurité.

Votre implication à ce stade de la procédure pourrait être, j’en suis convaincu, d’une aide précieuse pour leurs vies》a adressé le président du GPS à l’institution internationale. »

Soro Kigbafori Guillaume