Etienne M’ponon, secrétaire général de la plateforme de l’opposition EDS (ensemble pour la démocratie et la souveraineté), a été inculpé lundi d’atteinte à la défense nationale et transféré à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, a appris un journaliste d’Ivoirebusiness.

Un mandat de dépôt a été délivré et cinq chefs d’accusation ont été retenus contre lui le juge au tribunal d’Abidjan-Plateau, a-t-on appris.
Ces chefs d’accusation sont :

- Atteinte à la défense nationale
- Trouble à l’ordre public
- Diffamation et outrage
- Diffusion de données informatiques frauduleusement soustraites
- Publication de fausses informations entrainant une atteinte aux personnes.

Selon son avocat Me Dako Toussaint, ce sont ces mêmes accusations dont est accusé le cyberactiviste Serge Koffi, arrêté le 7 mai 2020 et écroué à la prison de Bassam le 12 mai 2020.

On se rappelle Etienne M’ponon avait été arrêté le 14 mai 2020 après son audition à la brigade de recherches de la gendarmerie nationale

 

Affaire suivre