La Défense de l’ancien ministre ivoirien Charles Blé Goudé a déposé en ce début de semaine devant les juges de la Chambre d’appel de la CP, ses observations sur les différents recours encore pendants du Bureau du Procureur contre les acquittements de Bé Goudé et de Laurent Gbagbo le 15 janvier 2019. Fatou Bensouda demande en effet aux juges d’appel une reprise du procès dans sa totalité en lieu et place d’un appel classique au jugement d’acquittement.

 

Dans le document déposé et signé par les avocats Alexander Knoops et Claver N’Dri, les conseils indiquent « l’impossibilité pour la défense de faire comparaître ses témoins en cas de nouveau procès ».

 

«Même si Blé Goudé devait obtenir des preuves à décharge de témoins, ces témoins ne témoigneraient pas au cours des prochaines années. Cela fait déjà neuf ans depuis que les événements allégués ont eu lieu, si un autre procès devait se tenir cinq à dix les années peuvent passer et les souvenirs s’estompent. Ainsi, M. Blé Goudé ne bénéficierait pas les mêmes conditions que le Procureur lors de la présentation de ses éléments de preuve », écrivent les avocats