Le collectif des femmes et des détenus politiques dans une déclaration  s'inscrit en faux à cette annonce  de la RTI et fait des précisions 

 

"Quand la RTI raconte des contres- vérités depuis qu'il est entre les mains du pouvoir actuel.

 

Une information circule  annonçant la libération  de 60 militaires  ce jeudi dans le cadre de l'ordonnance d'amnistie.

 

 

Nous nous inscrivons en faut par rapport à cette information car nos parents sont encore en prison et n'y a pas eu de libération en ce jour.

 

Pour information Nous avons en tout et pour tout 30 prisonniers politiques qui sont encore en prison.

21 militaires et 9 civiles que le pouvoir détient encore dans ses geôles.

 

Entre-temps la RTI annonce  que 60 corps habillés ont été libérés.

 

De quel corps habillés parle la RTI ?

 

Chers parents soyons vigilants et demandons toujours la libération  des nôtres qui sont encore dans les différentes prisons.

 

Espérons que demain matin nos 30 parents recouvrent la liberté sait on jamais", précise Simone Datte présidente du COFED.