La mort subite du président par intérim du fPi, le professeur Sangaré Abou Drahamane, le samedi 3 novembre dernier, suscite bien évidemment des commentaires divers dans l’opinion nationale. la Voie Originale a cherché pour vous la vérité sur la mort du ‘’Gardien du temple’’.

Selon des sources très proches du défunt, le président Sangaré souffrait d’un cancer de la prostate.

 

il avait donc été interné à la clinique Hôtel-Dieu d’abidjan treichville où il a subit une intervention chirurgicale. Laquelle s’est visiblement mal passée. De sorte que sa santé a été altérée quelques jours plus tard. Et comme, de l’avis des spécialistes, la nouvelle clinique farah située à Marcory résidentiel, présente le meilleur plateau technique de la place, les responsables de la clinique Hôtel-Dieu ont convenu d’évacuer le président par intérim du fPi dans cette polyclinique pour y être préparé dans le but d’une évacuation sanitaire à l’étranger. Malheureusement, il était déjà trop tard.

 

Le président Sangaré y a été transféré en état terminal comme dans la plûpart des décès constatés dans  cette clinique avant lui .

 

SOURCE La Voie Originale