Arrivée à Abidjan de la dépouille du Colonel-major Issiaka Ouattara dit Wattao

Arrivée à Abidjan de la dépouille du Colonel-major Issiaka Ouattara dit Wattao

Selon nos informations, la dépouille mortelle de l’ancien colonel-major de l’armée ivoirienne, Issiaka Ouattara dit Wattao, décédé début janvier à New-Jersey, non loin de New-York City aux États-Unis, a fait l’objet de deux autopsies.

Des proches de Wattao approchés par ce site ont confirmé l’autopsie et la contre-autopsie effectuées sur les restes du défunt colonel-major.Selon notre source, «les résultats des autopsies aux été directement remis aux autorités en Côte-d’Ivoire sans passer par la mission diplomatique a Washington DC, ainsi qu’à la famille de Wattao, représentée par sa fille ainée qui vit aux États-Unis depuis de très longues années. À Ce que je sache, la fille a fait parvenir une copie aux plus hautes autorités en Côte-d’Ivoire. Elle ne souhaite pas que le contenu soit rendu public».

Wattao est officiellement mort des suites d’un diabète de type 2 détecté tardivement et mal soigné. Certaines voix au sein de l’ancienne rébellion n’avaient pas manqué de soupçonner un empoisonnement, sans fournir de preuves tangibles.