Affaire Affi nommé dans les toilettes : la réaction virulente de LIDA Kouassi

Affaire Affi nommé dans les toilettes : la réaction virulente de LIDA Kouassi

“Moi, je n’ai pas affaire aux orpailleurs d’Affi. J’ai affaire à Af lui-même. Il a fait croire au monde entier que Lida c’est en fait‘‘Juda’’ Kouassi. Ils ont fait croire que Lida a Trahi. C’est Gossio qui était charger de mener les enquêtes sur ce dossier, il a lu son rapport etil a conclu qu’il n’y avait aucune preuve des quatre chefs d’accusation retenus contre moi. Son tour est arrivé.

Demandez à Affi, il était où en 2002 quand le pays était attaqué ? …

 

Dire que Affi a été nommé dans une salle des toilettes n’est pas une honte. Est-ce que les gens qui parlent se remémorent les circonstances dans lesquels Gbagbo a pris le pouvoir ?

 

Nous étions dans un climat de guerre, où Boka Yapi actionné par Gueï Robert tirait sur nos militants, les blessés afuaient de partout. Si on a été obligé de monter dans son bureau pour aller traiter les questions privées dans les toilettes, c’est à cause du climat de guerre qui prévalait. Ce n’est pas une abomination. Je n’ai aucune haine contre Af N’guéssan. Dites à ses Orpailleurs clandestins que je n’ai pas affaires à eux, eux qui s’agitent pour répondre à Lida. Ils oublient que si Lida n’avait pas été là dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002 notre régime serait tombé

, il n’aurait pas eu 8 ans de Il m’a traîné dans la boue, il m’a accusé devant les ivoiriens, pendant des années, je n’ai rien dit. Le temps qui l’autre nom de Dieu m’a blanchi et je parle une seule fois à Divo pendant 40 mn seulement, ils sont en transe, ses orpailleurs clandestins là. Gbagbo va revenir. Si Af est sincère, qu’il veut revenir dans le parti et dans la ligne du parti, qu’il accepte qu’on lui dise ce qu’il a fait de mal. Comme ça on pourra lui pardonner. Ce n’est pas de la haine que de dire la vérité.” a-t-il dit lors d’un meeting ce dimanche 23 février à Armèbe, un village de la commune de Dabou.