Chers amis,

J’ai pris la peine d’écouter le discours du Chef de l’État à l’occasion du 1er mai.

Je note que M. Ouattara continu dans la propagande au lieu de se pencher sur les problèmes soumis par les travailleurs. Il évoque une augmentation salariale alors qu’il sait pertinemment que c’est un déblocage des salaires et non une augmentation. Salaires qui avaient d’ailleurs été bloqués par lui lorsqu’il a été nommé premier ministre par le président Felix Houphouët Boigny. 
Par ailleurs, ces déblocages ne profitent pas réellement aux travailleurs puisque le cout de la vie a flambé dans notre pays. À quoi peuvent bien servir le déblocage lorsque les frais de douanes augmentent, que le coût du carburant et donc du transport est en hausse, que les hôpitaux se meurent sans parler des frais de scolarité et autres ?

Les Ivoiriens ont, à l’occasion de ce discours eu une preuve supplémentaire que M. Ouattara n’a aucune considération pour toutes ces personnes qui croupissent en prison depuis 7 ans maintenant sans jugement. La réconciliation nationale est le dernier de ses soucis car proclamer qu’il n’y a pas de prisonniers politiques dans notre pays, c’est piétiner la douleur de toutes ces familles qui attendent de retrouver leur proche

M. Ouattara et son clan ont donc fait le choix de saper l’économie de la Côte d’Ivoire en accumulant les scandales financiers dont le dernier en date est le détournement des 500 milliards des pauvres paysans déjà mis en difficulté par la chute du coût des matières premières. Saper l’économie et la cohésion est donc sa mission. 
C’est pourquoi 2020 est un tournant important pour l’économie de notre pays mais aussi et surtout pour les prisonniers politiques et les exilés, en un mot, pour la réconciliation nationale. Chacun de nous doit faire sa part pour faire changer les choses et je vais m’atteler à faire la mienne.

source

https://www.facebook.com/S.KIPRE/photos/a.1837168059861477.1073741828.1837154069862876/2110730435838570/?type=3&theater

PSK

PR.Stéphane Kipré