Aka Kouamé, prisonnier à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) au bâtiment C, s'est pendu pour n'avoir pas bénéficié de la grâce présidentielle annoncée par le président Alassane Ouattara en prélude de la fête de l'indépendance, le 6 août dernier. 

 

 L'homme qui était dans une cellule de punition au bâtiment C de la prison n'a pas supporté qu'il n'ait pas été pris en compte parmi les 3168 graciés annoncés, notons le, auteurs de certaines infractions de droit commun.