Des vandales de prestige profanent l’esprit de la république. Il
s’agit de ceux qui ont interdit d’accès à leur village à l’ex-Première
Dame, Simone Ehivet Gbagbo. Femme de paix, l’épouse de laurent Gbagbo a
reporté sa visite, «surtout pour ne pas mettre en péril la vie des populations».
les Ivoiriens savent que Koné messemba a été ministre sous le Président
laurent Gbagbo et est désormais Préfet du département de Soubré, une zone
différente de celle où se trouve son village qu’il interdit aux autres ; amadou
Soumahoro lui, est président du parlement ivoirien et même président des assemblées parlementaires de langue française. ces deux hommes ont en
commun qu’ils ne veulent pas de paix en côte d’Ivoire. Ils ont le même agenda
: maintenir la côte d’Ivoire dans la peur ; ils ont la même méthode, le règne par
le terrorisme. Koné messemba était chef de guerre, com’zone redoutable. amadou
Soumahoro lui s’est bâti une réputation de celui qui envoie les gens ‘’au
cimetière’’. Dieu seul sait combien de personnes les ont subis sous le couvert
de la rébellion sanglante qui leur a valu leur place au soleil. on a pensé que ces
messieurs qui ont pris les armes pour renverser laurent Gbagbo, maintenant
qu’ils sont au pouvoir retournerait dans la république. Que non ! Depuis qu’ils
ont pris le pouvoir par les armes ce jour sombre du 11 avril 2011, ils gouvernent
par la haine, la prison, l’exil forcé, la torture, l’insécurité, la pression et le chantage,
la discrimination, l’exclusion… Ils règnent par le terrorisme parce que les
combattants qu’ils ont utilisés pour porter
le glaive dans la mère patrie sont toujours armés. non ils ne veulent pas
la paix. Sinon comment refuser l’accès de son village à Simone Ehivet Gbagbo
qui, depuis sa sortie de prison ne fait que prêcher le pardon et la paix ? non
le rhdp ne veut pas que la côte d’Ivoire redevient un pays normal. Et
chaque jour qui passe, le président du rhdp en même temps chef de l’Etat en
fait une démonstration. alassane ouattara
a obligé à coups de chantage, tous les partis politiques à fusionner autour
du rDr. Il a de façon unilatérale élaboré
une constitution, il vient de façon solitaire de faire adopter, voter et promulguer
une loi portant composition d’une commission taillée à sa mesure, il
a vidé l’administration des cadres qui ne sont pas du rhdp et vient de mettre sur
pied un gouvernement de 51 ministres
dont la mission est d’oeuvrer à la victoire du rhdp. résultat, il n’y aura pas de
nouveau consensus pour organiser les élections de 2020 et la côte d’Ivoire
selon plusieurs observateurs risque pire
qu’en 2011 . 

.

AUTRE PRESSE