Adama Bictogo, qui fait l’objet d’une plainte cette fois à Paris pour escroquerie sur une manne financière estimée à 4,3 milliards Frs Cfa.

 

Une autre bombe lâchée sur la tête d’un candidat du RHDP cette fois-ci à Agboville. La défense de l’entreprise Soeximex a déposé une plainte mi-décembre contre Adama Bictogo auprès du Tribunal de Nanterre aux fins de saisir la brigade financière. L’information a été officialisée par La lettre du continent n°743 du mercredi 14 décembre dernier. Cette entreprise qui se présente comme l’un des créanciers du patron du groupe Snedai accuse ce dernier de percevoir depuis 2006, de façon échelonnée, 2,6 milliards Frs Cfa pour le compte d’une société fictive, Côte d’Ivoire fruits ainsi que l’achat et la livraison de plusieurs milliers de tonnes de cacao via le Port Autonome de Lomé au Togo. Une dette dont les intérêts s’élèvent aujourd’hui à 4,3 milliards Frs Cfa. Par ailleurs, l’ex-ministre de l’intégration a signé, à en croire l’avocat Emmanuel Asmar du Barreau de Paris, une reconnaissance de dettes le 12 juin 2006 avant de fondre dans la nature. Ce qui lui vaut cette plainte pour escroquerie. Adama Bictogo risque une amende de 245 millions Frs Cfa.