Nathalie Dasilva qui cite Chris Yapi invite Bédié, Gbagbo et Soro à ne pas se tromper sur les intentions de la candidature d’Amon Tanoh et de Mabri.
Depuis quelque temps, je vous abreuve d’informations venant à 90% du cercle restreint d’ADO et jusqu’à présent, ces informations se sont révélées vraies ! Alors, Chris Yapi revient aujourd’hui vous donner une autre information. Svp, faites-la parvenir à Bédié, Gbagbo et Soro. Qu’ils l’intègrent dans leurs stratégies et batailles politiques futures. À bien observer, c’est un peu comme si nous jouions à un jeu d’échecs.

Supposons et admettons que Chris Yapi ne mente jamais et il a déjà annoncé que pour berner la communauté internationale, ADO ferait semblant d’accepter des candidatures fabriquées et suscitées par lui-même et dans son propre camp. Cela donnerait l’apparence d’un jeu électoral ouvert et démocratique.

Mais dans le fond, la stratégie d’exclusion demeurerait inchangée. En effet l’exclusion de Bédié sera actée par la révision constitutionnelle limitant l’âge des candidats à 75 ans, Gbagbo, sera maintenu à La Haye et Guillaume Soro, sera condamné pour coup d’État. Dès lors, il faudra des candidats pour l’accompagner dignement aux élections ! Diantre, il ne faut tout de même pas insulter la communauté internationale en imposant une candidature UNIQUE. Dans ce cas, les candidatures d’Amon Tanoh et de Mabri seront salutaires.

Ces deux ministres, qui ont une peur bleue d’ADO, n’oseront jamais affronter son courroux. Et ils savent ce que c’est que le COURROUX d’ADO ! Ces candidatures accommodantes seront des « os » à croquer pour la communauté internationale et les Ivoiriens.
Dites à Bédié, Gbagbo et Soro de ne point se tromper sur les intentions de ces deux candidatures. Hier à l’hôtel Ivoire alors que je dévissais avec des partenaires étrangers un homme du palais bruyant et bien connu laissait entendre et à ma grande honte que Ado était colérique et que personne et même pas son épouse n’oserait le défier. Encore moins Mabri le fourbe qui ne survit que par ses successives nominations au gouvernement. ADO le sait et en joue. Quant à Amon Tanoh, c’est une vieille histoire d’amour et de désamour entre ADO et lui.


Les observateurs et connaisseurs de cette époque furent surpris à la naissance du RDR, de voir ADO et Amon s’acoquiner. C’est un vieil observateur qui vous parle. Était-ce par soucis d’influence ou de soumission ? Soumission dont parle constamment l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny, lui aussi grand connaisseur d’ADO.

Depuis lors, ADO a visiblement soumis Marcel Amon Tanoh. Alors, ceux qui espèrent voir en la prétendue candidature d’Amon Tanoh, une fissure au sein du RHDP se trompent. C’est un jeu de poker menteur!

Il fut un temps où ADO s’était inquiété de l’éventualité de la candidature d’Amon Tanoh et a vite fait de conclure un deal avec ce dernier ! Espérons que ce deal, le dernier sera le bon.
En tout cas, contrairement à Bedié et Soro, le ministre Amon Tanoh a su en tirer les premiers dividendes financiers.

ADO n’est qu’un gambler (parieur). Son astuce pour berner la communauté internationale est certes intelligente, mais malheureusement pour lui tout se sait en Côte d’Ivoire. Et même s’il advenait qu’Amon Tanoh et Mabri soient virés du gouvernement, ne vous y trompez pas ! Apprenez désormais à lire et à écouter Chris Yapi. Néanmoins , je laisse à chacun le soin de vérifier ces informations. Interrogez les doyens et venez me contredire.