La rupture entre le clan Soro et le RDR [parti de Ouattara] continue de faire des victimes. Après les vagues de mutineries, les volets de bois verts de part et d’autres et les interrogatoires quotidiens du chef de protocole Kamagaté Souleymane à la brigade de recherches de la gendarmerie sur l’affaire des caches d’armes, c’est au tour du tonitruant ancien responsable des ventes d’anacarde et de coton de la rébellion MPCI, Soro Alphonse d’en faire les frais. Ce dernier vient de faire limoger de la primature dirigée par le PM Gon Coulibaly, pour avoir répondu a un éditorial particulièrement virulent publié sur Soro Guillaume, par Marwane Ben Yahmed.

 

 

 

« (…) Suite à ma réaction à l’éditorial de MARWANE, ma hiérarchie m’a aussitôt demandé de remettre ma démission de mon poste de Conseiller en charge du Travail et du Dialogue Social à la Primature. Ce que j’ai fait le 12 juin 2017. Cette démission a été actée par arrêté du Premier Ministre le 14 juin 2017.

J’exprime toute ma gratitude au Premier Ministre, SEM Amadou GON COULIBALY pour cette brève collaboration et lui souhaite plein succès dans son immense tâche de conduire l’action Gouvernementale.

À tous les membres du Cabinet, j’ai été heureux de partager ces moments avec vous et je vous assure de mes regrets de vous abandonner si tôt.

Je tiens à m’excuser auprès de tous ceux que cette démission pourra choquer. Tout comme auprès de ceux qui n’auraient pas compris ma réaction, suite à l’éditorial de Marwane Ben Y. (Jeune Afrique N0 2943).

J’ai tout simplement estimé qu’il ne fallait pas rester de marbre lorsque le Journaliste MARWANE, en plus d’insulter le Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, s’est clairement et nommément attaqué aux ex-Forces Nouvelles auxquelles j’ai appartenu.

Je réitère mon engagement des années d’adolescence, à continuer à soutenir loyalement le Président de la République SEM Alassane OUATTARA.Merci pour vos prières et bénédictions.

Alphonse SORO