La franc-maçonnerie est une véritable marque de fabrique du gouvernement ivoirien. Qu'on en juge : Guillaume Soro est un "frère de lumière", dont l’initiation a été facilitée par le grand maître Djibril Bassolé, ex ministre des aff aires étrangères du Burkina Faso 

 Hamed Bakayoko, ministre de la defense  est également membre de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI), dirigée par l’inamovible grand maître Clotaire Magloire Coffi e. Tout comme l'ex  ministre de la justice, Jeannot Ahoussou, et celui des infrastructures économiques, Patrick Achi. En indélicatesse avec le président Alassane Ouattara, ce dernier a dû céder sa fonction de porte-parole au profi t d'un autre "frère de lumière", Bruno Koné, l ex  ministre de la Poste, des nouvelles technologies de la communication et de l’information. Ce dernier a été ouvertement coopté au sein de la loge ivoirienne par Guillaume Soro et le ministre Bakayoko. Le grand argentier Charles Koffi Diby est un autre membre influent de la franc-maçonnerie locale. Idem ex ministre du commerce Moussa Dosso, ex-ministre de l’économie de l’ancienne rébellion des Forces nouvelles (FN). Pour discuter tranquillement autour d'une bière, les "frères" du gouvernement se donnent régulièrement rendez-vous  dans un  restaurant situé dans le quartier de Marcory zone 4, au sud d’Abidjan, reste le véritable quartier général de la Grande Loge ivoirienne. 

 

Source : Xalimsn