Suspendu par la FIFA pour une période d’un an depuis le 31 mars dernier, pour non paiement de son ancien agent, Emmanuel Eboué est au bout du rouleau. Dans un entretien au Daily Telegraph, l’ancien Gunner s’est longuement épanché sur la mauvaise période qu’il traverse actuellement. « Il y a de nombreux jours où je ne me sentais pas de sortir de mon lit. Un jour, j’ai voulu me suicider. Ma famille me force à rester fort, c’est à eux que je dois penser, mais si j’étais seul, je m’inquiéterais de ce que je pourrais me faire en ce moment » , a-t-il confié au quotidien britannique.

 

Au-delà de sa suspension, le joueur de trente-trois ans, très marqué par les décès au mois d’octobre de son grand-père et de son frère, reconnaît se renfermer sur lui-même : « Je ferme la porte et je pense juste. Je passe beaucoup de temps à lire la Bible et à me dire : « Emmanuel, pourquoi fais-tu ça ? Ça n’est pas bon pour ta famille. » » Le défenseur ivoirien s’entraîne actuellement avec le club amateur d’Enfield Town, en attendant la fin de sa suspension.

Kolo m’a oublié

 

En mars dernier, le joueur qui était libre de tout contrat depuis son départ de Galatasaray en 2015, a trouvé un point de chute à Sunderland pour un contrat de 18 mois.

 

Mais seulement trois semaines après son arrivée chez les ‘‘Black cats », l’ex-international ivoirien a été suspendu par la FIFA pour une période d’un an. Il lui était reproché de ne pas avoir payé son agent.

 

Résidant en ce moment à Londres en attendant la fin de sa suspension, Éboué a déclaré avoir fait face à des dépressions qui selon lui, auraient pu le pousser au suicide.

« Pendant plusieurs jours, je croyais qu’il s’agissait d’un cauchemar. Un jour, j’ai tenté de mettre fin à mes jours. Mais ma famille m’a beaucoup reconforté. Sans eux, je ne sais pas ce que je me serais fait à moi-même », a révélé Éboué au Telegraph.

Par ailleurs, le latéral de 32 ans qui a disputé la Coupe du Monde 2006 avec les Éléphants a lancé des pics à Kolo Touré, son compatriote et ex-coéquipier à Arsenal, qu’il accuse d’avoir manqué de solidarité à son égard.

 

« Lorsque Kolo était libre (de son contrat avec Liverpool), je parlais constamment avec lui. Après, il a rencontré des difficultés lorsqu’il s’est engagé avec le Celtic Glasgow. Alors j’ai compris pourquoi il ne me contactait plus. Je ne dirai rien de mal car il est mon aîné. Je sais qu’il est au courant de mon problème mais j’espère qu’il m’appellera un jour. Je suis très déçu. Je pensais que notre amitié était très forte.

C’est dans les difficultés qu’on voit les vrais amis. Mais c’est la vie et je la prends du bon côté », a critiqué mordicus l’ancien joueur de l’Asec (2001-2002) qui a ensuite évolué au KSK Beveren (2002-2004), à Arsenal (2004-2011) et à Galatasaray (2011-2015).

Parfait Zio