Plusieurs organisations féminines de soutien aux migrants et des syndicats de travailleuses domestiques prévoient d’organiser, lundi après-midi à Dakar, une série de manifestations en soutien à Mbayang Diop, menacée d’exécution en Arabie Saoudite, après le meurtre de sa patronne.  

 

 

 

Ainsi, la Coalition des organisations contre la traite des personnes et les pratiques déviantes va organiser à partir de 15h à la Grande mosquée de Dakar, une mobilisation pour demander aux autorités saoudiennes de gracier Mbayang Diop.

 

Dans un communiqué reçu a APA, la structure dit vouloir mobiliser «la voix des mères, pères, filles, garçons, sœurs et frères issus de diverses organisations de la société civile, d’organisations professionnelles, syndicales, de mouvements politiques, religieux, pour demander clémence et grâce à la famille de la victime dont seule la décision de pardon peut permettre de trouver un dénouement heureux à cette affaire».

 

A la même heure, les Syndicats de domestiques organiseront un sit-in suivi d’un point de presse à la Place de l’Obélisque pour ‘’dénoncer et condamner le traitement inhumain, esclavagiste des travailleurs migrants et domestiques en Arabie Saoudite de leurs syndiqués’’. 

 

Agée de 22 ans et mère d’un enfant de trois ans, Mbayang Diop, une habitante de Yeumbeul-Sud, dans la banlieue dakaroise, a été arrêtée pour le meurtre de sa patronne. 

 

 

Selon ses défenseurs, elle a été "conduite illégalement par des trafiquants en Arabie Saoudite pour un travail’’.

 

APA