Selon le communiqué conjoint qui a sanctionné la rencontre et diffusé dans une vidéo, la proche collaboratrice du Président Guillaume Soro a déclaré être venu apporter son soutien au Président du COJEP, poursuivi par la justice ivoirienne pour crimes contre des prisonniers de guerre.

« Je suis venu voir mon frère et prendre des nouvelles à un moment aussi crucial, moment auquel s’est ouvert une procédure à son encontre dans un contexte totalement ubuesque, alors qu’il vient d’être acquitté par la cour pénale internationale (CPI). Comme vous le savez en Afrique, lorsqu’un frère a un malheur ou un bonheur, il est important d’être auprès de lui pour le soutenir. C’est donc un soutien que je suis venue lui apporter », a-t-elle déclaré.

 

Elle était aussi porteuse d’un message du Président du comité politique à son ami Charles Blé Goudé dont elle n’a pas voulu dévoiler la teneur.

Mais selon nos informations, une visite de l’ex-président de l’Assemblée nationale à La Haye serait à l’ordre du jour peut-être dans les plus brefs délais. La rencontre s’est déroulée dans une ambiance conviviale, le Président du COJEP donnant l’accolade à son hôte.

 

Charles Blé Goudé, qui s’est toujours dit ouvert au dialogue, s’est naturellement réjoui de la visite de la ministre Affoussy Bamba, car pour lui, la Côte d’Ivoire a besoin de tous ses fils et de toutes ses filles en ce moment incertain de son histoire. Nul doute qu’il accueillera à bras ouvert son ami Guilllaume Soro, avec qui il fut très proche au sein de la FESCI, la fédération estudiantine et scolaire de la Côte d’Ivoire.