Côte d’Ivoire : « Le RDR après avoir acclamé l'appel 1 de Daoukro, déchante, pleure, et roule le PDCI dans la farine ». « Les ivoiriens attendent l’alliance PDCI RDA / FPI », Par Nestor Koffi .

Côte d’Ivoire : « Le RDR après avoir acclamé l'appel 1 de Daoukro, déchante, pleure, et roule le PDCI dans la farine ». « Les ivoiriens attendent l’alliance PDCI RDA / FPI », Par Nestor Koffi .

Le deal entre les alliés est en train de se gâter sur le partage des intestins du poulet.

En effet, les insectes de la saison sèche et ceux de la saison pluvieuse ne rient pas au même moment tellement les intérêts sont divergents.

Au moment où les irréductibles pleuraient, c'était la joie chez les RDR et consorts.

Aujourd'hui il faut se mettre à l'évidence, l'appel 2 de Daoukro donne du tournis au RDR, c'est pourquoi on dit toujours rira mieux qui rira le dernier.

Président Bédié, pourquoi vouloir obliger le RDR à insulter HOUPHOUET BOIGNY quand ce parti ingrat à la base de tous les maux dans ce pays ose proposer que le nom du parti unifié c'est le RDR?:

Le RDR ne sait-il pas qu'il doit sa survie au PDCI RDA et à son président qui par son seul appel a fait le miracle en transformant leur candidat dérivé inéligible en président de la république de Côte d'ivoire d'HOUPHOUET BOIGNY?

On est où là?

A-t-on besoin du RDR?

Que pèse en réalité ce parti rebelle et ingrat?

Toute la Côte d'ivoire sait que le PDCI RDA est la substance du RDR.

Peu importe le sacrifice que vous avez consenti pour la paix cher président.

Les choses sont ce qu'elles sont.

Le vin est tiré il faut le boire dans l'intérêt du triomphe du PDCI-RDA, notre parti.

 

Le PDCI-RDA est fort et puissant qui transforme le néant en or.

De quoi avons-nous peur donc, avec ou sans le RDR, le PDCI RDA est un parti éternel comme le disait le ministre Bombet.

À l'instar de votre position prise nette et claire en faveur du candidat de l'alliance.

Et le candidat dérivé élu se cache maintenant derrière un silence assourdissant, laissant ses lieutenants monter au créneau pour insulter la mémoire du père fondateur dont ils se réclament tous hypocritement .?

Président Bédié, comment interprétez-vous que Joël N’guessan vous insulte en vous jetant au visage que votre PDCI RDA n'est pas celui de HB, et que c'est pour cette raison seulement qu'ils refusent leur retour.

Y'a-t-il alors deux PDCI RDA?

 

Il en est de même pour le chef rebelle Soro qui déclare ne pas être en phase avec son mentor sur ce retour, alors qu'il a fait ces combats pour avoir ce pouvoir.

 

Aussi, malgré tous les efforts que vous faites en leur faveur, le RDR persiste et signe, qu’il ne revient pas au PDCI-RDA, car il a la gestion du pouvoir d'état, la raison première du fondement d'un parti politique.

Sur ce point, il a raison. Car le pouvoir ça se gagne, ce n’est pas un simple jeu de tontine.

 

Il faut les laisser, quand une personne ne veut pas sentir le jour, les poils de ses narines vont cramer, obligé, il va sentir quand même.

Président vous avez joué votre partition, devant Dieu et devant les hommes.

Il sera le seul responsable si la réconciliation n'était pas au rendez vous et de tout ce qui arrivera dans ce pays.

Ne nous pressons pas pour arracher la dent au risque d'avoir mal à la tête qui peut donc s'enfler.

Comme quoi avec le RDR, on ne peut pas attacher la cola ensemble.

Le peuple les vomit, mais le PDCI-RDA les a sauvés et c'est la récompense qu'il lui réserve.

Président, s'il y a eu des nuages et qu'il n'a pas plu, de quelle honte doit se plaindre la terre?

Vous les avez blanchis par votre soutien sans faille, parce qu'un enfant qu'on veut porter, on ne le laisse pas traîner dans la boue.

Vous avez été sincère envers eux, c'est à eux d'apprécier ou non.

Doit-on obliger quelqu'un à faire son bonheur?

Je dirai non.

Laissons-les dans leur paranoïa.

 

Mais le président HB nous a donnés une leçon à retenir: la politique, c'est la saine appréciation des réalités du moment:

Aujourd'hui, la seule alliance qui peut sauver la Côte d’Ivoire dans cette réalité , c'est sans aucun doute l'alliance PDCI RDA / FPI que les ivoiriens attendent, pour chasser ce parti rebelle du pouvoir dans les urnes, donc démocratiquement.

Car le PDCI RDA et le FPI représentent à en croire les résultats du 25 octobre 2015, 90% contre 10% pour ce parti rebelle ( RDR) qui s'est installé au pouvoir par la force en intimidant avec des menaces en tout genre.

Président Bédié, si vous êtes devenu ami d’Alassane Dramane Ouattara, il ne fait aucun doute que vous pouvez faire la paix avec n'importe lequel de vos concitoyens .

Président Bédié, l'histoire de notre pays est là, bien là, et le peuple compte sur vous pour la réécrire ce, sur une page en lettre d'or.

Il ne faut pas que vous regrettiez cet appel qui ne faisait pas l'unanimité dans vos rangs mais qui venait du plus profond de vous même parce que pour vous la cohésion et la paix durables passaient par là. Mais c'était mal connaître le RDR dans son arrogance, mépris, et ingratitude.

Toute forme d'alliance doit être fondée sur une base saine sans contrainte, mais et surtout avec conviction.

Même si malgré tout, il ne revient pas parce que c'est la volonté de leur mentor à utiliser la ruse pour vouloir vous endormir, parce que les consultations prochaines y compris le référendum sont imminents, il ne faut plus qu'on se trompe d'alliés. C'est le FPI qui doit dans ce cas être notre allié car c'est ça qui arrange le peuple ivoirien d'après les sondages en notre possession.

Monsieur le président, c'est pas celui qui vient vous dire ce que vous voulez entendre qui vous aime, mais celui qui vous dit la vérité et qui donne sa poitrine quand le besoin se fait sentir, c'est celui là l'homme de conviction qui vous dit la vérité dont vous avez besoin pour tous les combats politiques et démocratiques.

N'ayez donc pas de regret si le RDR ne veut pas retourner à la maison.

Il saura apprécier en 2020 le vrai bonheur quand il l'aura perdu, et quand notre parti sera au pouvoir selon la volonté du peuple dans une vraie alliance qui n'a que pour seul intérêt notre chère et belle Côte d’Ivoire que nous aimons tous tant.

Convaincu que ce refus du retour à la maison du père sonne pour vous comme une symphonie inachevée et un échec cuisant, monsieur le président, c'est insister qui serait une erreur.

Sinon les ivoiriens vous ont compris, mais changeons d'alliance pour gagner toutes les élections futures avec le FPI et rejeter le référendum pour montrer au RDR qu'il ne pèse pas plus de 10% dans le paysage politique ivoirien.

 

Une machine comme le PDCI-RDA ne doit rien craindre, tout dépend de comment il est organisé, si les bonnes personnes de conviction sont à la bonne place, et la promotion au mérite, et le tour est gagné. Maintenant que tous les amoureux du PDCI-RDA sont en phase avec vous, on ne peut pas avoir d'amertume si le RDR campe sur sa position solitaire.

 

Allons seulement. Qui vivra verra.

Merci d'être vous président.

Nestor Koffi

Ambassadeur universel de la paix.

 

Officier de l'ordre du mérite agricole .

Officier de l'ordre du mérite de la gastronomie française

Membre du bureau politique du PDCI RDA.