Grace Gelder n'a jamais trouvé l'homme de sa vie. Elle n'a pas renoncé pour autant à l'idée du mariage. Cette Britannique a décidé de se marier... à elle-même. Ses parents ont plutôt bien pris la chose, "habitués à mon côté farfelu", dit-elle dans The Guardian. Certains de ses amis ont estimé que cette idée était un peu narcissique mais Grace était "parfaitement à l'aise avec ses motivations".

Grace s'est inspirée d'une chanson de Björk appelée "Isobel" dans laquelle il est dit: "Mon nom est Isobel, je suis mariée à moi-même." "Aussi fou que ça puisse paraître, ça m'a parlé complètement."

Célibataire depuis six ans, elle confie avoir constuit "une relation brillante" avec elle-même. Elle souhaitait, de cette façon originale, la célébrer.

Elle a annoncé ses fiançailles en novembre et la cérémonie a eu lieu à la mi-mars. Cinquante personnes ont fait le déplacement et c'est une amie de la mariée qui a célébré cette union hors du commun.

Grace a fait le voeu de ne plus prendre de risques dans ses histoires d'amour. "La journée était centrée sur ma personne. Il y avait même un miroir pour que je puisse m'embrasser. Mais j'ai surtout donné l'occasion à mes amis de réfléchir sur leurs propres idées au sujet de l'amour et de l'engagement."

Grace est, en tout cas, ouverte à la polygamie: "Ce n'est pas parce que je suis mariée à moi-même que je renonce à l'idée de faire un vrai mariage, un jour, avec quelqu'un d'autre..."
Source : 7sur7