Alassane Dramane Ouattara quel lien de confiance avec le peuple ivoirien ?

Alassane Dramane Ouattara quel lien de confiance avec le peuple ivoirien ?

C’est Confucius le célèbre philosophe et homme politique chinois du 5ème siècle avant JC qui disait avec raison : « Une population ne peut être gouvernée sans confiance ». 
Ainsi il estimait que la confiance était encore plus importante que l’armée et la nourriture.

 

 

 

L’histoire des peuples a suffisamment montré que tous ceux qui ont tenté de gouverner des peuples sans confiance ont tous sans exception échoué. 
Le pouvoir que Mr Ouattra a arraché en Côte d’Ivoire par les armes en avril 2011 fait suite à la décennie de tentatives de coups d’état et de rebellions qu’il a fomenté. 
Le pouvoir qu’il incarne est frappé de déficit de légitimité et de confiance tant au niveau politique, économique que social. Une très grande majorité des Ivoiriens ne se reconnaissent pas en Mr Ouattara et n’ont aucune confiance en lui pour conduire la destinée de leur pays. Lui même le sait très bien qui pour gouverner, a décidé de s’appuyer sur des armées étrangères, des groupes rebelles et un groupe ethnique. Et ses voyages incessants à l’extérieur du pays montrent éloquemment le mal vivre qui l’habite. 
Mr Dramane Ouattara pouvait il gouverner le pays sans la présence des armées étrangères et sans le soutien de son groupe ethnique ? Évidemment non. La raison est toute simple, il ne bénéficie pas de la confiance de la majorité des ivoiriens. Dans la pensée collective ivoirienne, Mr Ouattara est perçue comme un usurpateur de pouvoir imposé par l’étranger, un putschiste notoire, un tribaliste et un grand menteur. 

Comment avec ces graves défauts pouvait-il espérer gouverner le peuple ivoirien ? 

Mr Ouattara n’a d’autres programmes que la vengeance personnelle face aux Ivoiriens et l’accaparement des ressources ivoiriennes au profit du Burkina Faso et de ses soutiens étrangers. 
Pour les ivoiriens, les promesses électorales de Mr Ouattara faites de pluies de milliards, de prospérité économique, de santé pour tous de créations d’emplois ne sont qu’un leurre. 
Le président Laurent Gbagbo ne semblait pas si bien dire lorsque lors d’un entretien télévisé avec une chaine française lors du deuxième tour de l’élection présidentielle de 2010 il affirmait : « Alassane Ouattara est un menteur ». 
Deux ans et demi après la prise de pouvoir de Mr Ouattara , l’affirmation de Confucius se vérifie amplement. La Côte d’Ivoire est devenue ingouvernable avec son lot de pauvreté et de misère, d’insécurité, de scandales du régime, d’emprisonnements, de tortures, de spoliations des terres et des biens, d’exils, etc. Le visage que présente le pays sous Ouattara est très hideux. 

Jusqu’à quand va durer ce supplice Ouattara pour les Ivoiriens ? 

La solution pour la libération du pays ce n’est pas la lutte armée qui ferait encore des millions de morts mais la mobilisation populaire pour faire front à ce régime criminel jusqu’à son affaissement. Ceux au pays et la diaspora doivent continuer à dénoncer ce régime et à lui faire face fermement jusqu’à ce qu’il s’écroule. Il faut opposer sans relâche à la dictature, l’application des principes démocratiques et du respect des droits humains. 

via depeche