Les ministres Hamed Bakayoko, Charles Koffi Diby, Ali Coulibaly et Coulibaly
Gnénema ont rencontré, jeudi, les ambassadeurs des pays membres de l’Union
européenne (UE) accrédités en Côte d’Ivoire. C’était à la résidence de l’ambassadeur
de l’UE sise à Abidjan-Cocody. Au sortir de ces échanges, l’ambassadeur de l’UE, S.E. Thierry de Saint
Maurice, a expliqué que les dernières évolutions de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire et les défis liés aux élections présidentielles ont constitué les principaux sujets au centre de débats. Le diplomate européen a affirmé qu’ « il y a encore des tensions » sur lesquelles doivent se pencher les acteurs
ivoiriens. «Nous avons dit et redit aux autorités ivoiriennes que l’Union européenne est aux côtés de la
Côte d’Ivoire pour continuer à être son grand partenaire et lui être utile par tous les moyens. On voit comment les choses ont progressé en matière de sécurité, on sait aussi qu’il y a encore quelques difficultés dans certains endroits, quelques tensions. Il est important d’y être attentif », a-t-il dit. Par
ailleurs, Thierry de Saint Maurice a souhaité que les promesses d’investissement soient accompagnées d’actes concrets. «On a vu fin janvier le succès du Forum investir en Côte d’Ivoire. Il faut maintenant que les investisseurs concrétisent. C’est bien d’avoir un événement réussi, mais il faut aussi qu’il ait des décisions d’investissements qui vont enclencher une croissance soutenue », précisera-t-il.
L’ambassadeur de l’Union européenne a souligné les progrès enregistrés ces dernières
années. « On a pris la mesure, depuis les six derniers mois de notre précédente
rencontre, des avancées de la Côte d’Ivoire dans beaucoup de domaines, en matière sécuritaire,
en matière de démocratie, en matière de climat des affaires », a-t-il indiqué. Thierry de Saint
Maurice avait à ses côtés, les ambassadeurs de France, d’Italie, d’Allemagne, d’Espagne
et bien d’autres pays.
C.E

notrevoie /   samedi 22  février 2014