"Au détriment du peuple, vous avez choisi votre camp, celui de l'autocratie, la bourgeoise et de la mangécratie. Mangez y donc en silence et veuillez à préserver le peu de dignité qu'il vous reste."

"Au détriment du peuple, vous avez choisi votre camp, celui de l'autocratie, la bourgeoise et de la mangécratie. Mangez y donc en silence et veuillez à préserver le peu de dignité qu'il vous reste."
Cela a été un malaise profond pour nous, que d'écumer les dires du Président du Sénat Ahoussou Jeannot retransmis dans les lignes du périodique l'intelligent d'Abidjan Numérique, ce 15 septembre 2019.
À propos du rapprochement et de l'alliance entre le PDCI RDA et la FPI à travers les plateformes CDRP et EDS, le désormais porte parole du RHDP s'exprime en ces termes que nous citons : "On parle d’aujourd’hui d’une alliance, d’une plateforme. Mais, on ne peut allier que des métaux qui s’attirent. On ne peut pas allier l’aluminium et le fer ; ce n’est pas possible ! On allie les produits qui s’assemblent !
Parce que qui s’assemble se ressemble. Pour ceux qui sont chrétiens, l’alliance dont on parle, ça ressemble à la fraternité qui existait entre d’Abel et Cain. Cain et Abel dans la vie, c’est une plateforme de jaloux. Je le dis haut et fort. Oui, c’est tout !"
En tant que Président Fondateur du CRI-Panafricain, en notre qualité de membre de la plateforme CDRP, il nous convient judicieux d'apporter une réplique méritée au président choisi du Sénat.
Monsieur le ministre, nous avons compris que vous vous inventez inopinément une âme de chimiste politique qui s'octroie les qualités de la maîtrise de matériels compatibles ou non, selon leurs natures. Apparemment, vous le faites mal, sinon vous sauriez que le RHDP lui même est une épave en putréfaction qui se cherche dans un vaste étang hostile, dangereux et sans issue.
Vous, un ex membre du PDCI-RDA, avez pourtant pu profaner l'âme de feu Felix Houphouët-Boigny en la bradant au RDR dans un projet funeste de parti unifié aussi impopulaire que vide de sa propre substance.
L'histoire de la Côte d’Ivoire est trop récente pour que vous en veniez à la troquer et la tordre à votre guise. Peut être l'oubliez vous parce que vous jouissez des fruits de la table. Cette table, banquet gouvernemental à laquelle vous êtes suspendu au dépend de l'honneur. Cependant, ne vous reniez pas mangez et taisez vous.
Vous avez choisi de suivre le RHDP avec sa politique d'exclusion, de rattrapage ethnique, de non État de droit, d'injustice, de prisonniers politiques et du chômage endémique... L'on ne pourrait en finir avec cette longue liste de vices et tares politiques qui sonnent le gong du déclin très prochain de votre groupe.
Au détriment du peuple, vous avez choisi votre camp, celui de l'autocratie, la bourgeoise et de la mangécratie. Mangez y donc en silence et veuillez à préserver le peu de dignité qu'il vous reste. En politique, les alliances se font et se défont. Vous êtes par conséquent mal placé vous pour scruter les tenants et aboutissants de cette alliance qui se fiche pas mal de vos sortis sporadiques dépourvues de fond tangible et objectif pour la Côte d'Ivoire et les ivoiriens. Vous êtes maintenant abonné aux dythirambes pour Alassane Ouattara, nous le savons tous et c'est votre choix que nous respectons d'ailleurs !
Vous êtes inscrit au restaurant RHDP ? Restez y et laissez les hommes encore digne et courageux tels que les présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo à travers la CDRP et EDS prendre leurs responsabilités pour ramener la paix, le développement et la cohésion aux ivoiriens. C'est l'histoire qui récompensera chacun de nous.
Abel Naki, Président Fondateur du CRI-Panafricain, Parti membre de la CDRP.