Un incendie, provoqué par un court-circuit, a fait dans la nuit de dimanche 20 au lundi 21 avril dernier, quatre morts, tous des enfants, et deux blessés graves. Selon le père de famille, Bamba Mamadou, absent à son domicile au moment de la tragédie, l’incendie
est parti d’une prise électrique pour se propager dans la maison de deux pièces où dormaient déjà sa soeur cadette, Bamba Assata, et cinq autres enfants. Trois d’entre eux ont péri dans les flammes. Il s’agit de Bamba Losseni, 9 ans, en classe de CE2 à l’EPP Cafétou, Bamba Nabitou, 7 ans, en classe de CP2 dans le même établissement, et Bamba Awa, 5
ans. Un quatrième enfant, en l’occurrence, Dosso Lamine, 6 ans, a succombé
de ses blessures à l’hôpital où il a été conduit. Dame Bamba Assata
et le cinquième enfant du nom de Traoré Ahmed, 9 ans, ont, quant à
eux, été évacués au centre des grands brûlés d’Abidjan.
Aujourd’hui / du Mercredi 23 Avril 2014