Une découverte macabre s’est faite au Plateau, centre des affaires d’Abidjan, dans l’après midi de ce mercredi 17 décembre 2014, dans les encablures du Ministère du l’Intérieur. Dans la broussaille jouxtant ce département ministériel ), le corps d’un homme d’une quarantaine d’années, tenait encore sur l’arbre qui aurait servi à sa pendaison.

Venus en renfort, les sapeurs-pompiers se sont servis de leur échelle pour descende la dépouille de l’infortuné. Toutefois, en attendant les résultats de l’enquête de la police pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame, notons que le corps ne portait aucun signe apparent de pendaison.

L’on a plutôt retrouvé une blessure au niveau du crâne, sans plus. Pour l'heure, le corps n'a pu être identifié faute de pièce. Les services des pompes funèbres ont toutefois procédé à son enlèvement, pour une destination inconnue.

Par ailleurs, cette pendaison soulève des interrogations. Le monsieur aurait-il été tué avant qu’il ne soit pendu ? Comment cette pendaison a pu se faire dans le périmètre du ministère de l’Intérieur et la Sécurité ? Vivement le résultat des enquêtes.
AUTRE PRESSE