A Philadelphie, deux clientes ont provoqué une bagarre dans un McDonald's, furieuses d’avoir raté l'heure limite de service des petits-déjeuners…

La scène fait penser à la colère noire de Michael Douglas dans le film Chute libre, qui débloque parce que l’employée refuse de lui servir un petit-déjeuner. Une scène devenue tellement mythique qu’elle sera reprise quelques années plus tard par le rappeur français Disiz la Peste, dans son célèbre titre J'pète les plombs.

Cette semaine, la réalité a rejoint la fiction dans un fast-food de Philadelphie aux Etats-Unis, où deux clientes ont provoqué une bagarre. Motif de leur crise enragée: «Le personnel n’a pas pu leur servir des petits-déjeuners commandés après 10h30, à une heure ou ils ne sont plus servis», rapporte Bill Anderson, un journaliste local.

La situation a dégénéré lorsque les deux clientes, qui s’apprêtaient à quitter le restaurant, ont fait demi-tour et pris deux hommes à partie présents dans la salle. Après avoir fait fuser les noms d’oiseaux, les deux femmes ont déversé leur rage sur un homme, qu’elles ont copieusement frappé à coups de balais et de chaises.
McDonald’s n’a pour l’instant pas réagi, alors qu’une question taraude de nombreux clients: pourquoi ne peut-on pas prendre de McMorning toute la journée? C’est vrai que ça éviterait bien des désagréments.
Source : 20minutes