le dangereux pont d’adaousoumié (1,5 km d’adaou) a
encore tué, le vendredi 25 juillet dernier. une collision
entre un véhicule de type bâchée transportant de l’hévéa
et une « 504 » de transport en commun a fait 5 morts et
4 blessés. les conducteurs des deux véhicules ont
trouvé la mort à la suite du choc violent, qui a broyé
leurs véhicules. selon des sources sécuritaires, sonh
Pascal, chauffeur de «la Bâchée », est arrivé à l’usine de
traitement de caoutchouc d’adaou, dénommée sud comoé caoutchouc (scc)pour y décharger du latex.

mais, le produit étant de mauvaise qualité, il est refusé
par la direction de l’usine. le chauffeur reprend sa route et descend en trombe la dangereuse côte d’adaou-soumié. il suit un
motocycliste de près, qu’il va tenter de dépasser au niveau
du premier pont. malheureusement,il va percuter légèrement la moto avant de se retrouver nez à nez avec un véhicule de type « 504 »de transport en commun. le choc est inévitable.

la «504» plonge littéralement dans la rivière avec tous ses
passagers, tandis que la cabine de la « Bâchée » est totalement froissée. Quatre corps sont retirés des ferrailles. le chauffeur de la «Bâchée », sonh Pascal, grièvement blessé, rendra l’âme pendant son évacuation au centre hospitalier régional d’aboisso, où ont été reçus quatre autres blessés.
sam K.d

Les morts
1)traoré lacinan, 29 ans, chauffeur de la « 504 »
2)michel djègne oupoh, 31 ans, vigile
3)hervé kacou kacou, 35 ans, planteur
4)sonh Pascal, chauffeur de la Bâchée
5)Josiane stéphanie kouassi Badou, 20 ans, coiffeuse

Les blessés
1)Yobah timothé, de nationalité togolaise, apprenti
de la Bâchée
2)Yacinthe n’dri Yao, manoeuvre agricole
3)kouakou n’guessan, 30 ans
4)ouattara Yacouba, manoeuvre agricole