Adzopé - Cinquante détenus de la prison civile d’Adzopé sont encore dans la nature, après leur évasion dans la nuit de dimanche à lundi, a appris l’AIP mardi auprès du capitaine régisseur de ladite maison d’arrêt, capitaine Liadé Lago Daniel.

Les forces de l’ordre sont aux trousses de ces évadés, qui ont réussi à s’échapper à travers un trou qu’ils opéré dans le mur de la prison.

Dans la nuit de dimanche à lundi, 53 détenus sur 61 la « cellule Agboville » qui ont pris la clé des champs, mais trois d’entre eux ont été aussitôt rattrapé par les forces de l’ordre.

Quant aux 8 prisonniers n’ayant pas suivi le mouvement, ils auraient expliqué leur choix qu’ils sont chrétiens, fait savoir le capitaine Lago Daniel qui plaide pour une élévation de la clôture de la maison de détention, ainsi que la construction de miradors, d’infrastructures sécuritaires et la dotation de la prison en armement.
Source : AIP