Publié le 07 Novembre 2021 à 10:11 Source: Autres Sources

Publié le 07 Novembre 2021 à 10:11 Source: Autres Sources

Le ministre Koné Katinan Justin, porte-parole du parti du Président Laurent Gbagbo (PPA-CI), a démenti devant les militants de son parti, les allégations du ministre Amadou Coulibaly porte-parole du gouvernement, selon lesquelles il négocié sa réintégration dans l’administration tout en la médiatisant.

 

« Je n’ai négocié avec personne . D’ailleurs , j’ai été dégradé ! J’étais du dernier grade , le grade A7. On me donne un grade plus petit que celui des étudiants que j’ai enseignés à l’ENA. Mais palabre ça là moi même je sais faire (la salle rit ). Je n’ai négocié avec personne pour être « réintégré » chers amis. J’ai suivi la procédure normale. Si j’avais négocié je ne serais pas dégradé. Aujourd’hui je suis au plus bas niveau… Voilà le document signé depuis le 22 septembre 2021… J’ai fait la demande le 21 février 2021. Il s’agit d’une régularisation de la situation administrative et non d’une réintégration. Je suis allé porte par porte pour suivre la procédure. Au lieu de m’insulter, il faut me demander comment j’ai fait », a-t-il clarifié.

 

Et Koné Katinan de poursuivre :  « Un journaliste m’appelle, me demandant sur ledit arrêté. J’étais étonné de savoir que mon acte qui est personnel se retrouver dans les médias. J’ai demandé au journaliste, comment est ce qu’il a fait pour l’avoir ? Il m’a dit que ce sont ses sources (...) Alors quand le ministre dit que c’est moi qui ai publié, je suis désolé de le dire, mais il « ment ».

 

Et il ment pour tenter de couvrir les défaillances des services de l’administration qui ont divulgué une information personnelle d’un fonctionnaire à des fins politiques. C’est une défaillance grave ! J’ai fait l’administration avant lui et quand on se comporte dans l’administration comme des militants, c’est grave ! M. Le porte-parole du Gouvernement, ce n’est pas moi qui ai communiqué, mais les services de l’administration ! Ils m’ont réintégré, mais m’ont rétrogradé. Mon dernier grade, c'était A7 et aujourd’hui on me donne le même grade que ceux qui viennent de sortir de l’ENA.

 

Ceux que j’ai formé à l’ENA, aujourd’hui j’ai le même titre qu’eux.

Ils n’ont pas le droit et je vais me battre pour ça », a martelé le ministre Koné Katinan.

Pour rappel, le porte-parole du gouvernement ivoirien Amadou Coulibaly, avait accusé le porte-parole du parti des peuples africains (PPA-CI), d’avoir médiatisé sa réintégration dans l’administration.

« M. Koné Katinan a bien voulu communiquer sur sa réintégration, mais il n’est pas le seul. Le chef de l’Etat dans sa volonté d’aller à la réconciliation a permis la réintégration de tous ceux qui sont rentrés qui étaient dans l’administration. Je ne veux pas citer de noms, puisqu'ils n’ont pas voulu communiquer. Certains ont repris les enseignements à l’université, par contre ce qui n’a pas été établi, c’est la reconstitution des carrières. Mais tous ceux qui sont entrés qui étaient dans l’administration publique ont pu être intégrés. Maintenant certains en font des actions de communication, ils savent pourquoi. D’autres retrouvent leur poste et s’insèrent dans la société. Juste pour dire que ce n’est pas une exception », a déclaré mercredi le ministre Amadou Coulibaly.

Nous y reviendrons.