Au moins 6 corps et une quantité considérable d’ossements humains, ont été exhumés, le mercredi 04 décembre 2013 vers 11 h, dans le sol de la cour d’une mosquée d’Abidjan, par la cellule spéciale d’enquête relative à la crise post-électorale, nous apprend une source proche des enquêteurs.

La mosquée «  Al Aqsa », située à proximité  du groupe scolaire Jean Delafosse, dans la commune d’Adjamé,  est  l’un des lieux de culte d’Abidjan autour desquels les combats s’étaient concentrés pendant la crise post-électorale. 

En attendant les résultats des autopsies qui seront pratiquées à l’institut médico-légal où  les corps et les ossements ont été transférés pour des analyses et détermination., on ne sait pas encore de quoi sont mortes les personnes en question, ni si les victimes sont des fidèles de cette mosquée.  La Mosquée «  Al Aqsa » est située aux 220 logements. 

Ces corps et ces ossements ont  été exhumés, en présence, notamment, de la cellule  spéciale d’enquête, la police technique et scientifique, l’Onuci, Unpol, l’Institut médico-légal, l’Institut national de l’hygiène publique, des assistants sociaux, le District autonome d’Abidjan et les services d’Ivoire sépulture ( Ivosep).

 

 

Source 

Soir Info