A la suite de la procédure de recel de détournement de denier public le concernant, Guillaume Soro a été condamné à 20 ans de prison ferme. Ce mardi 05 mai 2020, Adou Richard Procureur de la République a enfoncé le clou avec de nouvelles révélations, cette fois sur les dossiers d’atteinte contre l’autorité de l’Etat.

Selon le procureur de la République, la procédure qui suit son cours a connu des avancées notables. Adou Richard a révélé que des officiers de police judiciaire ont procédé à la perquisition de différents domiciles et résidences, ainsi que de lieux divers.

"Lesdites perquisitions ont abouti à la saisie de 17 véhicules dont 4 ayant servi au transport d’armes et de munitions initialement stockées au siège du mouvement Générations et Peuples Solidaires, en direction de la ville balnéaire d’Assinie, pour y être précipitamment immergées dans la lagune en prévision d’éventuelles perquisitions", a fait savoir le procureur.

L’enquête en cours a permis selon le procureur, l’interpellation de 19 personnes dont 14 militaires parmi lesquels 2 officiers supérieurs et 12 sous-officiers, ainsi que 5 civils, en lien avec les dossiers d’atteinte contre l’autorité de l’Etat. Ces personnes ont été placées sous mandat de dépôt depuis le 17 avril dernier.

Des employés de maison et de militaires, précédemment chargés de la sécurité de l’ex-Président de l’Assemblée Nationale ont été également auditionnés au cours de l’enquête, a révélé le procureur Richard Adou.