Pour rappel ,le journal Camerounais "la scène" avait accusé Affoussata Bamba,ministre de la communication de la Côte d'Ivoire de s'être rendu au Cameroun afin de corrompre la presse de ce pays pour qu'elle arrête de diaboliser le régime ivoirien.
"La scène" est allé plus loin en traitant la ministre de "bordelle du syndicat du crime".

Le Conseil national de la communication (Cnc) ,organe de régulation de la presse au Cameroun a mis en demeure le directeur de publication du journal «La Scène» de rectifier les propos injustes et non-fondés tenus à l’égard des personnalités dont la ministre ivoirienne de la Communication dans la toute prochaine parution de son journal.

Par ailleurs nous vous proposons un extrait du message d'un des mis en cause dans l'affaire, reçu par Christian Emok, directeur de publication de ce journal:

"(...)On ne s'attaque impunément à moi.Qui s'y frotte s'y pique.
A bon entendeur salut.
Soyez sur vos gardes"
Signé Adama Dosso,Ambassadeur de Côte d'Ivoire au Cameroun.

A chacun sa lecture et sa compréhension.
Bon Week-End à tous!

Indigné De Cote D'ivoire