Le curé de la paroisse Saint Paul de la Cité de San-Pedro (Sud-ouest ivoirien), le père Thomas Nemlin a affirmé jeudi que les poignets de mains sont interdits au cours des messes, en conformité avec la mesure prise par le gouvernement, dans le cadre de la lutte contre la fièvre Ebola.

« C’est une décision de tous les évêques de Côte d’Ivoire », a précisé le père Thomas Nemlin, à ALERTE INFO.

Les chrétiens catholiques qui étaient invités à se serrer les mains en signe de paix au cours des célébrations eucharistiques devront maintenant « s’incliner ».

« On peut se donner la paix en s’inclinant, mais on tient compte de l’autre qui est à côté », a recommandé père Nemlin.

La fièvre Ebola se propage surtout à partir des fluides corporels: la sueur, le sang, la salive, selon les autorités.

Egalement, « pour éviter les contaminations, la distribution de la Sainte communion dans la bouche est interdite pour ne pas « laisser de salive sur les doigts du prêtre », elle se fera uniquement dans la main.

« Un fidèle qui a contracté la fièvre Ebola et qui vient communier avec la bouche, s’il n’arrive pas à bien communier il peut laisser sa salive sur les doigts du prêtre », a-t-il justifié.

Les fidèles catholiques avaient le choix entre les mains et la bouche pour recevoir la Sainte communion.

La fièvre hémorragique Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest notamment en Guinée, Sierra Leone, Libéria et au Nigéria a fait plus de 1000 morts selon l’OMS.

Pour prévenir la maladie en Côte d’Ivoire, le ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida a recommandé entre autres de se laver régulièrement et soigneusement les mains à l’eau et au savon, d’éviter de serrer les mains, de faire des accolades et de manger les rongeurs.
autre source