Après la sortie de la Fédération ivoirienne de football (Fif) sur l’affaire Drogba, c'est au tour de l'internationale ivoirien Kolo Touré de marquer sa surprise après l'annonce de Didier Drogba de mettre fin à sa carrière internationale.

En effet, dans une interview accordée à nos confrères de Sport-Ivoire, le défenseur de Liverpool embouche la même trompette que la fédération ivoirienne de football. Il se dit surpris par la décision du capitaine des éléphants.
«Honnêtement j’ai été très surpris de l’annonce de la retraite internationale de Didier Drogba. Je l’ai eu au téléphone après et je lui ai indiqué ma surprise de le voir partir, surtout de cette manière. Parce que j’estime que pour ce qu’il représente, Didier doit partir en sentant que c’est vraiment le moment. J’ai senti dans ses propos qu’il était quelque peu obligé de partir. Et cela m’a fait mal parce que je pense qu’il a les capacités de continuer en sélection. Après, ce serait au sélectionneur de décider s’il a besoin de lui ou pas. Mais chacun est souverain.

C’est un grand homme et il a pris sa décision mais il va certainement continuer les discussions avec l’entraîneur et avec les dirigeants de la fédération. », a-t-il affirmé avant d'ajouter « Je pense que si Didier est parti à Chelsea, c’est parce qu’il se sent encore la force de jouer au haut niveau. Il aurait été une bonne option pour le sélectionneur national. Je crois que ça aurait été bien d’être tous là autour de lui pour lui faire nos adieux au terme d’une grande rencontre pleine d’émotion comme il en a donné à toute la Côte d’Ivoire. Honnêtement pour moi, ce n’était pas le bon moment. Puisqu’il y a la CAN 2015, il l’avait vraiment en cœur comme nous tous d’ailleurs ».

Le frère ainé du ballon d'or africain a souligné que Didier a été et reste toujours son leader. Concernant le manque de confiance évoqué par Didier Drogba, Kolo a été catégorique, "C’est à lui de clarifier sa réponse. Je ne suis pas capable de répondre à cette question. Mais ce que je peux dire c’est que Didier est notre leader et on fait toujours confiance au leader. C’est en plus un grand buteur qui peut te sortir un geste de génie après plusieurs minutes de discrétion. Un tel joueur, on lui fait toujours confiance. En tout cas moi, je sais qu’il a ses capacités qui peuvent encore apporter aux Eléphants ».
Concernant son avenir en selection, Kolo a affirmé vouloir continuer son aventure avec les Eléphants, « J’ai 33 ans, et je me sens bien avec Liverpool. Je reste au service de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Si le pays m’appelle je viendrai. J’ai envie de gagner une CAN comme tous les Ivoiriens, et c’est avec plaisir que je revêtirai le maillot national. Ma retraite internationale n’est pas encore à l’ordre du jour. Mais je tiens à préciser que le choix appartient au sélectionneur national. Sinon, moi, je suis toujours prêt pour la Côte d’Ivoire ».
AUTRE PRESSE
14/08/2014