Du nouveau dans l'affaire du juge tueur accusé de meurtre sur la personne de Malick Fall, celui-ci a été déféré hier. Après avoir été arrêté et entendu par la police criminelle au Plateau, le juge Kouassi Kouassi Placide a été mis à la disposition du parquet.

Depuis son arrestation, ce vendredi 26 décembre, le juge faisait l'objet de nombreux interrogatoires dans les locaux de la police criminelle afin de mieux situer les circonstances de son meurtre. Le juge Kouassi Kouassi Placide, vice-président du tribunal de 1er instance d'Abengourou, semble bien rodé, il a défendu tout ce temps sa position de légitime défense.

Cette position inquiète cependant la police. Car selon un premier rapport établi, l'action s'est passée à 100 mètres de son domicile. Il accuse la foule d'avoir voulu le lyncher alors qu'il a eu le temps de rejoindre son domicile et de retourner sur les lieux de la dispute avec une arme à feu.

Dans cette situation on ne peut plus avancer de légitime défense et Kouassi Kouassi est bien coupable d’homicide volontaire, indiquera une autre source policière.

Un dernier point qui incrimine encore le juge, c'est qu'il est resté stoique face l'agonie de Malick Fall. Il tenait à le voir mourir sous ses yeux.

Pour l'heure la police s'est déchargée de cette nouvelle affaire et elle désormais aux mains de la justice. Reste maintenant à savoir si le juge Kouassi Kouassi Placide sera jugé coupable ou pas.


autre source