Publié le 10 Août 2021

Publié le 10 Août 2021

Affi se retrouve comme un soldat solitaire. Soit il se bat pour survivre soit il « meurt ». Son destin est entre ses mains. S’il arrive à faire grandir son FPI au-delà du Moronou, on saura ce qu’il vaut lui seul. À défaut, il risque de s’éteindre politiquement. »


Aux élections législatives du 6 mars 2021, sur les 85 candidats présentés par le FPI du clan Affi, seulement deux candidats avaient pu se faire élire, Affi lui-même dans le Moronou et Sia André à Man sous/préfecture, aidé par le PDCI/RDA. Aux dernières nouvelles Sia aurait déposé ses bagages chez Laurent Gbagbo.

Ça ressemble un peu à l’histoire de Mabri Toikeusse qui n’a pratiquement jamais pu faire sortir son UDPCI des montagnes Dan/Toura et Wê. Par contre l’individu Mabri a su devenir immensément riche au fil de ses participations dans de nombreux gouvernements.