Hier (mercredi, ndlr) vers 13h, c'est à la tête d'une délégation du Fpi que je m'étais rendu chez la mère de notre président Laurent Gbagbo, notre maman Gado Marguerite avant son départ pour le village. Même affaiblie par le poids de l'âge, la lucidité légendaire de notre maman était toujours une réalité. Rien ne nous indiquait que cette visite serait la dernière. Malheureusement la triste nouvelle nous est parvenue vers 18h , nous signifiant que notre maman n'a pas pu terminer ...son voyage vers sa terre natale. La tristesse étant grande, il nous fallait amortir le choc et voir dans quelle mesure nous rendre plus que jamais présent au côté de la famille éplorée.

Dans cette triste situation, il nous revient à nous camarades et collaborateurs du président Laurent Gbagbo de porter le poids du deuil en l'absence de celui-ci. Une absence qui n'en est pas une d'autant plus que nous le portons au quotidien dans nos cœurs, dans nos esprits et dans nos actions. C'est l'occasion pour moi de vous rassurer, chers camarades, ce deuil est le deuil de tous les démocrates, c'est le deuil de la côte d'Ivoire, c’est le deuil de tous ceux qui, ici et ailleurs, l’ont connu, côtoyé et admiré. Alors je voudrais vous appeler à la sérénité et à la dignité.

Il nous incombe aussi de rester solidaires et forts afin d'apporter notre soutien total à la famille biologique de notre président pour conduire les obsèques de notre maman.
Courage à tous...!

Source : facebook/affin’guessan