« Les usagers qui, désormais, emprunteront nos taxis-compteur et communaux remarqueront un macaron sur le tableau de bord du taxi. Ce macaron indique un numéro que le client devra noter et garder sur lui. En cas de perte de biens ou d'agression, il pourra nous saisir à ce numéro qui constitue un code, un repère pour nous. Ce que nous permettra de mettre la main sur le propriétaire du taxi »

Tels sont les propos de Diabaté Maliki, président de l Association des détenteurs des taxis compteurs et communaux de Côte d’Ivoire (Adtc-Ci), lors d’une assemblée générale, tenue à Attécoubé, le samedi dernier, en vue de traquer les faux chauffeurs de taxis-compteur . Cette Assemblée générale qui avait pour but de présenter le macaron aux propriétaires et gérants de taxi, vise à soigner l'image des chauffeurs de taxi et mettre en confiance les populations, après les nombreuses agressions perpétrées par des chauffeurs indélicats de taxis- compteur. Les gérants et propriétaires de taxis, ont décidé de combattre et éradiquer définitivement ce phénomène dans le milieu des taxis compteur, et dans le milieu du transport, en général dans le District d’Abidjan.
Au terme de cette Assemblée générale, le président de l’Adtc-Ci a invité les usagers à ne plus avoir peur d’emprunter un taxi, au regard de mesures prises par l’association. « Je tiens à dire à la population, dès que nous allons coller ces macarons, quand vous montez dans le taxi, prenez le numéro inscrit sur le macaron. », a-t-il dit pour rassurer la population. Aussi, a-t-il saisi l’occasion pour exprimer sa compassion à la famille du défunt mannequin Awa Fadiga. Quant à ce macaron que les membres devront se procurer à 5000 fcfa par an, il sera mis en route, selon le premier responsable de l’Adtc-Ci très bientôt, avec l’implication des autorités policières et structures à charge de l’entretien des véhicules.

C.G
Source L'inter
20/05/2014