Saba Maqsood, 18 ans, a été attaquée par son père, son oncle, son frère et sa tante pour avoir épousé l’homme qu’elle aimait sans leur consentement. Après lui avoir tiré dessus à deux reprises et l’avoir étouffée dans un sac, sa famille l’a finalement jetée dans un canal, la pensant morte.

Or, après quelques minutes sous l’eau, la jeune Pakistanaise a repris connaissance et est parvenue à rejoindre un rivage depuis lequel elle a appelé des passants à l’aide.

Pour beaucoup de familles pakistanaises conservatrices, lorsqu’une femme tombe amoureuse et choisis elle-même son propre mari, elle déshonore sa famille. Pour ces familles, seuls les mariages arrangés sont valables et lorsqu’une enfant refuse, elle peut être tuée.

Aujourd’hui, Saba est hors de danger et la police est à la recherche de ses agresseurs qui semblent avoir disparu dans la nature.
Source : sudinfo
07/06/2014