Une mafia sévit dans le secteur du port de pêche d’Abidjan. Elle serait à l’origine de la disparition, il y a un an, au large de Grand-Lahou, du

capitaine du navire XIN WANG,immatriculé AN 1377. L’infortuné aurait été enterré clandestinement sur ordre du Directeur général de la société FAR EAST FISHING Entreprise (FEFE),M.YANG SHU SIANG, qui à estimé que le transfèrement du corps,en Chine couterait à l’entreprise,plus de 60 millions de nos francs.

Le défunt a donc été purement et simplement, déclaré disparu auprès des autorités. De sources proches du dossier, le regretté capitaine entretenaient des rapports conflictuels avec ses compatriotes auxquels il reprochait de traiter les employés comme des esclaves. Pour en savoir davantage,nous avons cherché à rencontrer les mis en cause de même que les officiers supérieurs de la police maritime.

Mais cela en pure perte. Le commandant BUO a dans un premier temps, indiqué qu’il préparait un séminaire et que par la suite, il nous mettrait à disposition, des documents qui indiquent que le capitaine du navire XIN WANG a bel et bien disparu. Mais quelques jours, lorsque nous avons relancé l’officier sur la question, l’homme a répondu sèchement qu’il était très occupé et que nous pouvions faire ce
que nous voulons. Quant aux chinois, ils ont toujours botté en touche, indiquant ne pas être informés de la situation. Et lorsque nous avons insisté, ils n’ont plus décroché le téléphone, bien que nous appelions du numéro bien connu d’eux.
GAS
Aujourd’hui