REACTION DE HERVE RENARD


En conférence de presse d’après-match, hier mercredi 19 novembre 2014, le sélectionneur national des Eléphants de Côte d’Ivoire, Hervé Renard, s’est félicité de la qualification de ses poulains avant d’éteindre la polémique sur les 3 dernières minutes du match.

Après la qualification des Eléphants de Côte d'Ivoire pour la CAN 2015, les réseaux sociaux se sont enflammés. La cause: Les 3 dernières minutes du match. Ce spectacle a créé une vive polémique si bien qu'elle a divisé les supporters. Pour les uns, ce geste n'a pas été fair-play, pour les autres, il ne fallait pas prendre de risques inutiles. Lors de la conférence, Hervé Renard a donc décidé de donner son point de vue.

« Je voudrais dire sincèrement merci aux joueurs et à tous ceux qui nous ont aidés à accéder à cette qualification. On a parfois l’habitude de prendre ça comme une banalité, mais de nos jours, et surtout en Afrique, tous les matchs sont difficiles. Donc il était important pour nous de ne pas faire abstraction de cette Coupe d’Afrique des nations (Can) 2015. Parce que même quand on veut construire, il est important d’avoir des matchs de hautes compétitions dans les jambes, » a affirmé le sélectionneur national.
Concernant son entrée aux vestiaires avant la fin du match interprété comme un signe de colère, Hervé a signifié que cela n’était pas dû à la colère. Connaissant très bien le football africain, il s’est juste mis dans le couloir car il savait que le terrain allait rapidement être envahi. il a par ailleurs pris la défense de ses joueurs
« S’il avait fallu les trois points, obligatoirement, le match aurait été différent. Alors qu’aujourd’hui, un point suffisait. Quand on a des joueurs dans son équipe qui ont raté la Coupe du monde dans les derniers instants du match contre la Grèce ou alors le 4-3 contre la R.D Congo, il y a un mois, il est plus sage de ne pas prendre beaucoup de risques devant un adversaire qui voulait absolument finir premier dans sa poule. »

REACTION DE YAYA TOURE


« Nous avons fini la compétition dans des bonnes conditions, même si on savait qu’en arrivant à Abidjan, on était déjà qualifié », a indiqué le joueur du FC Porto, avant d’interroger sur la prestation des élephants dans les dernières minutes du jeu. « Pour moi ça été un bon match, mais je n’ai pas compris pourquoi les élephants ont refusé de jouer. C’est la fausse note de la rencontre », a-t-il déploré.

Le capitaine des élephants, Yaya Touré interrogé sur le jeu déployé par lui et ses camarades dans les derniers instants du match, a rappelé à la presse qu’ils ne voulaient pas revivre l’épisode de la coupe du monde au Brésil contre la Grèce, alors ils ont plutôt opté pour l’essentiel qui était la qualification, en jouant d’intelligence.

« C’est une grande joie qui m’anime ce soir après la qualification. Ce n’était pas évident contre le Cameroun dans la situation actuelle », a déclaré le Citizen, avant de revenir sur le non match des trois dernières minutes. « Nous n’avons pas voulu revivre la situation de la Grèce. A une minute de la fin la fin du match, nous étions qualifiés, mais sur un contre nous avons pris un but qui nous a éliminé du mondial. Nous avons retenu la leçon. Nous avons joué contre le Cameroun avec l’expérience et l’intelligence. »
AUTRE SOURCE