Akmel André Franck de nationalité française est bien connu des services du consulat français en côte d'ivoire donc du gouvernement de François hollande. Ce prisonnier accusé par le régime ivoirien d'être un mercenaire à la solde de l'ex président Laurent Gbagbo pour renverser Ouattara Incarcéré depuis le 15 mai 2013 en dehors de toute procédure judiciaire, il n'a jamais été entendu par un juge ivoirien. Ce franco ivoirien a fait l'objet de brimade le 05 décembre 2013 au sein de la prison par un groupe de détenus FRCI en présence des autorités pénitentiaires. Cette barbarie sur un ressortissant français n'a suscité aucune réaction des diplomates français à Abidjan. Là ou le pays de François hollande aurait usé de tous les moyens de pression diplomatique et économique s’il s’agissait d'un français à la peau blanche. La France ignore ou feint d'ignorer tout individu de nationalité française qui ne partage pas sa politique francafricaine. Et les cas pour s’en convaincre sont légion. Les cas Michel Gbagbo, Marc Raymond, ce français tué a yamoussoukro par les FRCI de Ouattara Et Akmel Franck cet autre français détenu a la MACA par Ouattara en dehors de toute procédure dans l'indifférence des responsables français en côte d'ivoire. DE LA FRANCE DE SARKO A LA FRANCE DE FRANÇOIS HOLLANDE:LA FRANCE DE L'INDIFFÉRENCE. 

Christ Kelson