Abidjan, le 4 janvier 2014…L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) constate avec surprise qu’une rumeur soudaine et de plus en plus persistante fait état du « transfert et de la détention » de Monsieur Charles Blé Goudé à son siège à Sébroko.

L’ONUCI dément catégoriquement cette rumeur qui n’a aucun fondement. La Mission tient à indiquer n’avoir reçu et n’héberger dans ses locaux ni M. Blé Goudé ni aucun autre détenu. L’ONUCI rappelle qu’elle n’est pas un bureau annexe de la Cour pénale internationale (CPI) en Côte d’Ivoire.

L’ONUCI rappelle également qu’elle n’interfère en aucune manière dans les procédures judiciaires en Côte d’Ivoire.

La Mission onusienne en Côte d’Ivoire tient en outre à souligner qu’elle poursuivra la mise en œuvre du mandat a elle confié par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, mandat qui est relatif entre autres à la protection des civils et à la promotion des droits de l’Homme.

L’ONUCI continuera à mener des actions inclusives, dans la transparence et en toute impartialité, en faveur de la consolidation de la paix, de la réconciliation nationale et de la facilitation du dialogue politique entre tous les acteurs ivoiriens.

L’ONUCI saisit cette occasion pour en appeler encore une fois au professionnalisme, au respect de la déontologie et de l’éthique de la part des journalistes et pour rappeler la responsabilité des journalistes dans le traitement de l’information.

 source   http://www.onuci.org/spip.php?article10433&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter