Le maire de la commune de Yopougon Gilbert Koné Kafana vient de mettre ses menaces à exécution en vendant ce espace qui fait partie du patrimoine de la Sicogi et non de la municipalité.
En effet Koné Kafana lors de la campagne pour les élections municipales avait affirmé devant les riverain de cet espace qu'il mettrait fin à toutes activités commerciales en ce lieu pour y construire une mosquée pour la simple raison qu'il y aurait un tapage nocturne.


Ainsi,depuis hier soir,tous les propriétaires de petits commerces ont reçu une mise en demeure.
Il leur a été donné 48 heures seulement pour quitter les lieux.
Signalons que plusieurs femmes qui ont tout perdu du fait de la guerre de 2002 et majoritairement de l'ouest du pays et d'ethnie Guéré exerçaient leur petit commerce de porc et de boisson frelatée.
Par ailleurs, cet espace abrite régulièrement des veillée funèbres ainsi que plusieurs autres cérémonies en plus des jeunes qui l'utilisent comme terrain de football .


QUESTION: l'émergence est-elle pour le peuple ou contre le peuple?
Voilà ce qui se passe quant des affairistes arrivent au pouvoir.
¶ Ci dessous le nouvel acquéreur en reconnaissance une semaine avant la décision en compagnie des agents du service technique de la Mairie Yopougon.
Si vous arrivez à deviner à quelle représentation diplomatique appartient la plaque d'immatriculation du véhicule ci-dessous,vous aurez aisément deviner la nationalité de l'acquéreur.
SOURCE INDIGNE DE COTE D'IVOIRE
17/06/2014