Le Café de Versailles appartenant à Alpha Blondy a été vidé le lundi (29 septembre 2014) par une décision de justice. Blondy, le propriétaire était en contrat avec Ghislain Kouassi, le gérant du Café de Versailles. Il y a un an, il avait procédé à la rénovation dudit espace comprenant le restaurant et le Sun Night Club. Le business n’ayant pas tourné comme le stipule le contrat, Alpha Blondy a saisi la justice pour expulser son gérant qui, selon ses termes, reste son frère. Après avoir été témoin de l’expulsion, Reggae2babi a eu un échangé téléphonique avec Alpha Blondy.

Dans l’après-midi du lundi, par ordre de justice, selon les propos de l’huissier de justice que nous avons trouvé, une expulsion a eu lieu au Café de Versailles. Vous en êtes le propriétaire, de quoi cela retourne ?
On avait un contrat. Il (Ndlr ; Ghislain Kouassi, gérant) ne l’a pas respecté. La justice lui a demandé de quitter les lieux.

Le café étant fermé par une décision de justice, comptez-vous rouvrir ?
Là on ferme et on va repenser un nouveau concept. Je reprends ma chose. Quand on fait un investissement c’est pour rentabiliser.

Qu’est-ce qui a conduit à cette prise de décision ?
La justice lui ordonne de payer 18 millions de Fcfa pour loyer impayé et non respect de contrat.
.
Que stipule ce contrat entre Ghislain et vous ?
Le contrat dit que les tribunaux d’Abidjan sont habiletés à régler tout litige. C’est qu’on a fait. Il n’y a pas d’animosité. Ghislain, c’est un petit frère. On peut ne pas être d’accord mais sur certains points, mais il reste mon petit frère.

Quel est le véritable problème avec la gérance du Café ?
Si tu ne me paie pas, on ne s’entend pas. Il faut payer. Quand il y a un deal, il faut le respecter. On est en business. Si dans dix ans, je confie à quelqu’un qui ne respecte le contrat, je le rompt. Ce n’est pas une question de village. Comme le dit bien Gbich !, «No pitié in business». J’ai été trop conciliant.

En lui demandant de quitter les lieux et de garder tout garder tout ce qui lui appartient ?
Rien que cela.

S’il arrivait que Ghislain ne parvienne pas à vous payer les 18 millions de Fcfa, que feriez-vous ?
La justice sera appliquée dans toute sa rigueur.

autre presse