La société ivoirienne de raffinage (sir), a été victime de vol de carburant, dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre dernier. le préjudice est estimé à plusieurs millions fcfa. le directeur de la communication de l’entreprise,Karamoko Tahirou, rencontré,hier, à son bureau, a indiqué que les enquêtes de la gendarmerie se poursuivent et que toutes les personnes impliquées quelles que soient leurs fonctions au sein de l’institution seront arrêtées,si elles sont impliquées dans ce délit.

Les agents, selon des informations reçues, avaient prévu manifester, hier, pour exprimer leur mécontentement.ils s’insurgent contre le fait que des responsables de la sir impliqués dans le vol du carburant ne soient pas arrêtés.et que ce sont les subalternes qui croupissent à la maison d’arrêt et de correction d’abidjan (maca).

Pour Karamoko Tahirou, il est établi que l’entreprise est victime de vol de carburant. il a soutenu qu’il existe une complicité à la fois interne et externe estimée à une dizaine de personnes dont il n’a pas jugé utile de préciser les identités .
AUTRE PRESSE