Le Front populaire ivoirien (FPI) tendance Pascal Affi N’guessan, a fait un appel à candidatures pour désigner celui qui défendra les couleurs du parti à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire.

 

Les candidats qui remplissent les critères suivants ont jusqu’au lundi 27 juillet pour déposer leurs dossiers.

 

Parmi ces conditions il faut : « Avoir au moins dix années de présence continue dans le parti ; Avoir appartenu à un organe central de direction ou de contrôle ; Être ou avoir été un élu au niveau local ou national ; Avoir occupé de hautes fonctions dans l’administration publique ou privée ; Être porté par cinquante (50) signatures des membres des organes centraux de direction, de contrôle et du Conseil Politique Permanent ; N’avoir jamais été sous le coup de sanctions disciplinaires au sein du parti ; jouir de tous ses droits civils et politiques », Cette dernière disposition exclut de facto Laurent Gbagbo, condamné à 20 ans de prison pour braquage de l’agence de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), et de privation de droits civiques.


Or, il y a quelques jours, Affi N’guessan affirmait que si le président Laurent Gbagbo était candidat, il se retirerait.

Avec ce critère, le fondateur du parti, en liberté provisoire à Bruxelles en Belgique ne pourra pas participer au scrutin d’octobre sous les couleurs du FPI.


Peut-être qu’il sera désigné candidat par la tendance Dr Assoa Adou qui ne jure que par lui.

Or cette branche, au vu des autorités judiciaires ne représente par le FPI.

Affi N’guessan, seul candidat du FPI à la présidentielle Ivoirienne de 2020 ? Réponse le 31 juillet.