L'invasion des affectueusement appelés "enfants en conflit avec la loi" à Abidjan et périphérie se précise de plus en plus. Après les communes de Yopougon et Abobo, leur présence a également été signalée à Anyama, à proximité de la capitale économique.

 

Cette énième attaque s'est heureusement soldée par une cuisante défaite des jeunes malfaiteurs à Anyama, quartier "anyama-djamé" dans la nuit de vendredi à samedi.

 

Les habitants sont sortis les affronter, alors qu'ils avaient lancé l'assaut. Deux membres des microbes  qui été ont rattrapés , ont immédiatement été lynchés à mort par une foule surexcitée.

 

L'arrivée de la police a été pour calmer les excitations. 

Un périmètre de sécurité a été établi pour tenter de dénicher d'autres enfants en conflit avec la loi la même soirée

 

Autre presse